Installer votre assainissement non collectif à Ramatuelle

Afin de traiter les eaux usées domestiques à Ramatuelle, il est nécessaire d’installer une solution d’assainissement. Pour ce faire, 2 possibilités s’offrent à vous :

  • L’assainissement collectif : il est géré par le service public d’assainissement. On le nomme aussi tout à l’égout.
  • Assainissement individuel : pour garantir un bon fonctionnement, cette installation d’assainissement a besoin de la mise en place d’une fosse toutes-eaux. Le traitement est réalisé en 3 parties distinctes : prétraitement, traitement et évacuation.
Installer votre assainissement non collectif à Ramatuelle

Mettre en place son assainissement à Ramatuelle

Si vous consultez la réglementation en matière d’assainissement, vous serez en mesure de savoir s’il vous faut vous raccorder au réseau public d’assainissement ou installer un système d’assainissement non collectif à Ramatuelle.

Il existe différentes solutions vous permettant de réaliser la collecte de vos eaux usées.

Fosses toutes-eaux et fosses septiques

Ces 2 termes sont souvent associés, mais il s’agit là de 2 systèmes différents. Pour un grand nombre de personnes, la fosse septique peut sembler être solution la plus cohérente. Cependant, pour l’épuration de l’eau usagée, c’est la fosse toutes-eaux qu’il qui sera la plus efficace. En effet, là où une fosse septique ne traite que les eaux de vannes, la fosse toutes-eaux, quant à elle, prétraite l’intégralité des eaux usées de votre habitation, c’est-à-dire les eaux ménagères et les eaux-vannes.

Filières de traitement des eaux usées à Ramatuelle

L’assainissement est donc un procédé qui se déroule en plusieurs étapes. Différentes filières de traitement existent, ayant chacune des propriétés particulières.

Une filière dite “traditionnelle” traite les eaux usées en grâce aux propriétés dépolluantes du sol. Elle s’ajoute à la fosse toutes eaux.

Il en existe 3 types différents : 

  • Épandage : ce système fonctionne grâce à un lit d’épandage des tranchées d’épandage. Il permet une distribution homogène des eaux usées dans le sol qui s’occupera de leur traitement et de leur évacuation.
  • Le filtre à sable : ce filtre permet un traitement des eaux usées par le biais du sol, et ce même si la composition de vos sols ne permet pas une infiltration optimale. Dans les faits, c’est grâce à la présence de micro-organismes se trouvant dans le sol que les eaux sont dépolluées.
  • Tertre d’infiltration : pour simplifier, nous pouvons considérer le tertre comme étant un filtre à sable positionné verticalement et semi enterré. Il occupe ainsi moins d’espace.

Il est également envisageable de choisir une filière agréée. Au même titre que les filières traditionnelles, il en existe de différentes sortes.

  • La micro-station : elle est souvent considérée comme la solution d’assainissement la plus complète. En effet, elle prend en charge à la fois le prétraitement et le traitement des eaux usées. C’est la présence de micro-organismes aquatiques se développant dans les boues qui rend ce processus possible. On trouve des microstations à cultures fixées ou à cultures libres.
  • Le filtre compact : il s’agit d’un massif filtrant composé de plusieurs médias écologiques (généralement de la fibre de coco) qui permettent l’épuration les eaux usées.
  • Les filtres plantés : les eaux usées sont drainées grâce à différentes plantes. Lors d’un procédé naturel, les racines vont absorber les eaux usées, tout en apportant de l’oxygène aux bactéries contenues dans le sol.

Travaux nécessaires à l’assainissement à Ramatuelle

Pour la réalisation de travaux d’assainissement, il est primordial de prendre contact avec une entreprise spécialisée. En effet, de nombreuses prescriptions techniques demandent des compétences et accréditations bien spécifiques.

Il est conseillé d’effectuer une étude de sol préalable à la mise en place des travaux d’assainissement. En effet, c’est cette étude qui déterminera le type de filière d’assainissement que vous pourrez installer. Les résultats seront différents en fonction de l’aspect environnemental de votre parcelle et de la nature du sol :

  • Emplacement et quantité de roches présentes dans le sol.
  • Présence de nappe phréatique.
  • Perméabilité du sol.
  • Profondeur de la terre.
  • Zones inondables.

En plus des micro-stations ou des fosses toutes-eaux, il peut être judicieux de procéder à la mise en place d’une station de relevage. Une pompe de relevage permet l’évacuation des eaux usées, même si l’écoulement par gravité est impossible. Cependant, un tel système fonctionne à l’électricité, il est donc obligatoire de raccorder votre système d’assainissement individuel à votre réseau électrique.

Réglementation et assainissement à Ramatuelle

L’assainissement est un secteur régi par un grand nombre de normes et réglementations. Si vous souhaitez demander l’installation de votre assainissement non collectif à Ramatuelle, il est important de se renseigner sur la législation qui encadre l’ANC. La réglementation encadre très fortement l’évacuation des eaux usées afin d‘éviter que celles-ci ne se déversent directement dans le milieu naturel.

Si vous souhaitez acheter ou vendre votre habitation, il est indispensable de posséder un diagnostic assainissement. Il s’agit d’un état des lieux de votre système d’assainissement.

Il est impératif de le posséder depuis janvier 2011. Ce dernier est valable pendant 3 ans. C’est le SPANC qui s’occupe de générer ce document. Le diagnostic assainissement présente plusieurs points :

  • Le contrôle du bon fonctionnement des dispositifs d’assainissement ainsi que la mise en conformité de ces derniers.
  • L’ensemble des préconisations du SPANC pour l’installation d’assainissement.
  • L’ensemble des informations sur les systèmes d’assainissement.

Le SPANC prend ainsi en charge différentes actions :

  • Garantir le contrôle des installations déjà existantes de façon périodique (au minimum une fois tous les 10 ans).
  • Réaliser les diagnostics de fonctionnement et d’entretien.
  • Contrôler et instruire le dossier de demande d’assainissement.
  • Répondre aux interrogations et apporter des prescriptions aux habitants.
  • Contrôler la conformité du projet d’assainissement.

Ce dernier fonctionne grâce à la redevance d’assainissement prise en charge par les usagers, dont le montant est fixé par la commune.