Réaliser une étude de sol pour son assainissement

etude de sol
etude de sol

Il est impératif de réaliser une étude de sol lorsque l’on cherche à mettre en place un système d’assainissement non collectif. Celle-ci permet de déterminer les filières de traitement envisageables pour votre terrain. Avec AEHB CONSEIL découvrez comment réaliser une étude de sol afin de dimensionner son système d’assainissement non collectif.

Etude de sol, définition

Avant de se lancer dans les spécificités de l’étude de sol pour l’assainissement, il convient de comprendre ce qu’est une étude de sol.

Une étude de sol est une étude réalisée en partie sur le terrain (sondages, relevés de terrain, pédagogie de l’assainissement non collectif avec les clients) et une partie bibliographique (recherche des contextes géologiques, hydrogéologiques, hydrologiques, réglementation locale,…). L’objectif de l’étude est déterminer la capacité d’infiltration de l’eau dans le sol (perméabilité), d’avoir un aperçu du sous-sol (présence de roche), de définir l’espace disponible (en fonction des projet des propriétaires) et de recenser les filières disponibles pour le client en fonction des contraintes du terrain.

Quelle réglementation pour une étude de sol ?

Il est important de savoir qu’aucun texte de loi national n’impose l’étude de sol pour l’assainissement non collectif. Il convient donc de se reporter à la réglementation imposée par le SPANC (Service Public d’Assainissement Non Collectif). A la question, l’étude de sol est-elle obligatoire pour son ANC, la réponse dépend de votre commune ou de votre communauté de communes. Pour un permis de construire, il n’est demandé qu’une attestation du SPANC validant le projet.

Que contient une étude de sol ?

Chez AEHB CONSEIL, l’étude de sol pour une solution d’assainissement individuel contient plusieurs éléments :

  • Un plan détaillant les limites du terrain (arbres, plan de cadastre, puits, accès…).
  • Des contextes géologiques, hydrogéologiques et hydrologiques.
  • Les profils pédologiques
  • Les tests de perméabilités réalisés
  • Les analyses des contraintes du terrain
  • Les préconisations d’AEHB CONSEIL
  • La réalisation d’un plan avec le projet de filière d’assainissement non collectif

Le SPANC acteur local pour l’assainissement non collectif

Le SPANC est un service public communal ou intercommunal, contrôlant la bonne mise en place des solutions d’assainissement individuel. Pour ce faire, il assure plusieurs missions :

  • Contrôler les projets d’assainissement avant réalisation.
  • Contrôler en phase travaux la bonne mise en place de la filière d’assainissement non collectif conformément aux prescriptions du bureau d’études
  • Effectuer des diagnostics de fonctionnement.

Le SPANC est ainsi un acteur incontournable de l’assainissement non collectif.

Pour plus d’informations : Le rôle du SPANC

Les objectifs de l’étude

Au final, cette étude vous permet de savoir comment il convient d’épurer et de rejeter vos eaux usées. En fonction de la perméabilité de vos sols, de la présence ou non d’une nappe phréatique , de l’espace disponible,…, il vous faudra privilégier un certain type de filières de traitement. AEHB CONSEIL est là pour vous présenter les différentes filières existantes, ce qu’il est possible de faire ou ce qu’il n’est plus possible de faire et ainsi vous accompagner dans la réalisation d’une filière d’assainissement non collectif adaptée à votre projet.

Pour plus d’informations sur comment réaliser l’étude de sol pour son assainissement, n’hésitez pas à nous contacter.

Sur le même sujet :
Les différentes filières de traitement des eaux usées

Vous aimez ce contenu ?
Partagez-le

Share on facebook
Share on twitter
Share on email
Share on whatsapp

Besoin d'information ?
Contactez-nous dès maintenant

ARTICLE - Formulaire de contact
OPTIN
reCAPTCHA

Dans la même thématique
vous apprécierez