Assainissement non collectif, les filières traditionnelles

filières de traitement
filières de traitement

Lors d’un projet d’assainissement non collectif, il est rapidement question de trouver une solution efficace pour le traitement et le prétraitement de ses eaux usées. Pour ce faire, il faut choisir la bonne filière de traitement. Parmi toutes les solutions disponibles, il faut savoir qu’il en existe plusieurs grandes familles, comme les filières traditionnelles. 

Comment fonctionnent les filières traditionnelles ?

Les filières traditionnelles également appelées filières “classiques” sont les filières historiques. D’autres filières dites agréées ont été reconnues plus tardivement par le ministère de la Santé et de l’Environnement comme étant conformes.

La filière d’assainissement est constituée de dispositifs réalisant les étapes suivantes :

  • L’ étape 1, de collecte, est réalisée par un dispositif de collecte des eaux usées brutes (eaux de WC, cuisine, salle de bain, buanderie,…) en sortie d’habitation suivi de canalisations assurant le transport jusqu’à l’étape 2
  • L’étape 2 de traitement
    • Le traitement anaérobie primaire est réalisé par la fosse toutes eaux recevant l’ensemble des eaux usées de l’habitation (via l’étape 1 de collecte)
    • Le traitement secondaire aérobie des eaux usées est réalisé dans le sol insaturé en place ou reconstitué.
  • L’étape 3 d’évacuation des eaux usées traitées de préférence par l’infiltration dans le sous-sol ou à défaut par rejet vers le milieu hydraulique superficiel.

Faut-il choisir la filière traditionnelle ou agréée ?

Comment souvent la réponse n’est pas toute faite, elle dépend de votre situation et de vos besoins.
La filière traditionnelle fonctionne de manière autonome. Sauf si vous avez besoin d’une pompe de relevage, elle ne nécessite pas de motorisation. Cependant, la filière traditionnelle prend beaucoup de place, c’est d’ailleurs pour cette raison que le ministère agréé propose d’autres filières de traitement comme les filtres compacts,  microstations ou les filtres plantés (ou phytoépuration).

Il est également à savoir que les filières traditionnelles doivent être entretenues, tout comme les filières agréées.

Pour plus d’informations sur l’assainissement non collectif et les filières traditionnelles, n’hésitez pas à nous contacter.

Vous aimez ce contenu ?
Partagez-le

Share on facebook
Share on twitter
Share on email
Share on whatsapp

Besoin d'information ?
Contactez-nous dès maintenant

ARTICLE - Formulaire de contact
OPTIN
reCAPTCHA

Dans la même thématique
vous apprécierez